Catégorie
Motorisation
Pays
Brésil
Date de lancement
février 2021

Achat d’un bateau pour la pastorale des prêtres d’Itacoatiara, indispensable pour visiter les villages les plus reculés d’Amazonie

Le pays

BRÉSIL

  • Superficie : 8 515 759 km2
  • Population : 210,3 millions d’habitants

CONFESSIONS

  • Chrétiens : 90,8 %
  • Agnostiques : 2 %
  • Spirites : 4,8 %
  • Autres : 1,8 %

« Pour les prêtres, il n’y pas de trajet trop long pour rejoindre leurs fidèles. »

Témoignage

Brésil – Prélature d’Itacoatiara
Le curé de la paroisse, Père Danilo Monteiro de Oliveira, devant l’église paroissiale de la paroisse de Nossa Senhora da Conceição à Silves.

« Je suis prêtre missionnaire de la Congrégation des Missionnaires de Marie Immaculée. Voilà maintenant 5 ans que je suis en mission dans la prélature d’Itacoatiara fondée en 1964 et située sur le fleuve Amazone au Brésil. Cette prélature compte 13 paroisses et plus de 290 paroisses secondaires. Avec le père Danilo, nous sommes responsables de la paroisse du Christ Roi qui compte à elle seule 45 paroisses secondaires ! Les habitants y sont très pauvres, et beaucoup d’entre eux vivent grâce à l’aide de l’État.

Pour effectuer notre mission pastorale dans les différentes paroisses, nous circulons en bateau car dans cette région, il n’y a pratiquement pas de routes. La tâche n’est pas facile d’autant que certaines paroisses sont parfois situées à plus de 2000 km par voie d’eau ; et nous manquons de prêtres missionnaires ! Les paroisses les plus reculées ne peuvent alors être visitées qu’une fois par an. Lors de nos visites, nous nous concentrons donc sur l’administration des sacrements, tandis que les missionnaires laïcs qui nous accompagnent se chargent de la catéchèse. 

Cependant, notre mission risque d’être compromise. Nous ne disposons pour l’instant que d’un seul bateau acheté d’occasion. Ce bateau est très fragile et a sans cesse besoin d’être réparé ; il manque à tout moment de se briser au moindre choc. Nous avons donc grand besoin de faire l’acquisition d’un nouveau bateau pour remplir au mieux la mission qui nous a été confiée à Itacoatiara.

Avec l’aide de l’AED, l’achat d’un bateau en aluminium pour huit à neuf passagers facilitera considérablement notre travail pastoral ! »

En France, nous avons été privés de messes pendant plusieurs semaines. Eux n’ont de messe qu’une fois par an.

Merci infiniment pour votre soutien ! 

Brésil – Le père Peter Shekelton rend visite à une vieille femme
Brésil Prélature d’Itacoatiara
Trois enfants se serrant dans leurs bras.

Le projet

Contexte :

Fin janvier, le Brésil a atteint le triste chiffre de 220 000 victimes de la pandémie de Covid-19. L’effondrement du système de santé en Amazonie a plongé de nombreuses personnes dans la misère : « Le nombre de pauvres a augmenté et la difficulté pour parvenir à offrir de la nourriture à nos frères et sœurs vivant dans les rues s’est également accrue », explique Mgr Leonardo Steiner, archevêque de Manaus.

Projet :

La prélature d’Itacoatiara, fondée en 1964 et située sur le fleuve Amazone, couvre une superficie de 58 424,56 km². Près de 100 000 des 168 500 habitants vivent dans la ville d’Itacoatiara. Les habitants restants sont répartis dans 5 autres municipalités. Les habitants sont très pauvres et beaucoup d’entre eux vivent grâce à l’aide de l’État. Cependant, les services sociaux et de santé sont insuffisants.

La prélature d’Itacoatiara compte 13 paroisses, dont plus de 290 paroisses secondaires.

Les principales voies de circulation sont les rivières, car il n’y a pratiquement pas de routes et les voyages aériens sont très coûteux. En raison des longues distances (jusqu’à 2000 km par voie d’eau !) et du manque de prêtres, certaines paroisses ne peuvent être visitées qu’une ou deux fois par an. Le prêtre doit alors se concentrer sur l’administration des sacrements, tandis que la catéchèse et les autres formations sont assurées par des missionnaires laïcs accompagnant le prêtre.

L’acquisition d’un nouveau bateau est particulièrement vital pour la paroisse du Christ Roi à Itacoatiara, dont sont chargés deux missionnaires indiens de la Congrégation des Missionnaires de Marie Immaculée (MMI). Les 45 paroisses secondaires (dont 8 sur l’Ilha do Risco, sur le fleuve Amazone, et 30 sur la rivière Arari) sont situées à 10h de bateau à moteur depuis Itacoatiara.

La paroisse ne dispose pour l’instant que d’un seul bateau avec un moteur de 70 CV et une capacité de 7 personnes. Il a été acheté d’occasion et a sans cesse besoin d’être réparé. Une collision avec un tronc d’arbre – flottant généralement sur la rivière lorsque le niveau de l’eau se met à monter – serait fatal, le bateau n’étant composé que de deux petites coques qui pouvant aisément se briser ; et le bateau peut difficilement être vendu en l’état.

Par ailleurs, en raison des coûts élevés du carburant pour le bateau actuel (jusqu’à 500 R$, soit environ 75 € par voyage), les communautés dépendant de la paroisse ne peuvent actuellement être visitées que deux fois par an.

→ L’évêque du diocèse d’Itacoatiara, Dom José Ionilton Lisboa de Oliveira, nous a fait parvenir un projet d’acquisition d’un bateau en aluminium de 7 m de long et 2,40 m de large avec un moteur Yamaha 90 CV 4T d’une capacité de 8 personnes.

L’AED entend soutenir le projet à hauteur de 27 600 €.

L’AED au Brésil

→ Il y a 40 ans, 90 % des Brésiliens étaient catholiques ; aujourd’hui, selon les sondages, ils ne sont plus que 50 à 64 % des quelques 210 millions d’habitants du pays. On compte, entre autres raisons de ce changement, le manque de vocations et un accompagnement pastoral des fidèles insuffisant – dans les régions notamment reculées du bassin amazonien. C’est pour l’aider à accomplir sa mission pastorale que nous apportons notre aide à l’Église du Brésil.

→ L’AED soutient avant tout la formation des prêtres et enseignants par le biais d’offrandes de messe et d’aides à la subsistance. Nous mettons également régulièrement à disposition des bateaux pour le suivi pastoral des paroisses de la forêt tropicale le long des fleuves.

En 2019 :
13,1 % de la totalité de notre budget aura été consacré à l’Amérique latine

Rapport d’activités, 2020
Projets menés par l'AED au Brésil à Itacoataria
Projets menés par l’AED au Brésil

Intention de prière

Pour l’Église du Brésil et ses missionnaires

Prions pour les missionnaires afin qu’ils trouvent, où qu’ils soient, la force de témoigner de leur foi et soient portés quotidiennement dans leur mission pastorale si souvent durement éprouvée. En 2019, nous avons été nombreux à être privés de la messe et des sacrements et ce, pour plusieurs semaines. De nombreux chrétiens dans le monde, quant à eux, ne peuvent y aller qu’une seule fois par an !

Prions pour tous ceux qui, dans le monde, n’ont ni églises, ni prêtres. Que leur foi ne faiblisse pas mais, au contraire, qu’elle s’affermisse par la prière. Enfin, prions pour toutes les intentions portées quotidiennement par l’Église du Brésil et par ses fidèles.

Télécharger le témoignage + bon de soutien ci-dessous

Voir l’affiche

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est pdf-logo-telechargement.png.

Nous soutenir

Votre soutien nous est nécessaire

Apportez votre pierre à l’édifice, donnez et vous recevrez ! « Donnez et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. » (Luc 6, 38)

Faire un don Tous les moyens d'aider
Faire un don