Catégorie
Aide à la subsistance des religieuses
Pays
Rwanda
Date de lancement
août 2021

La congrégation des sœurs Pallottines a été fondée par saint Vincent Pallotti. Ce dernier allouait de grandes sommes aux plus défavorisés. Il construisait des orphelinats, des écoles d’agronomie, des maisons pour jeunes filles…

« Saint Vincent Pallotti ne mettait aucune limite
à son aide aux autres. Son exemple est
ce qui m’a motivée à devenir sœur Pallottine.
Offrir ma vie aux autres est ma façon de remercier Dieu. »

Sœur Cécilia, religieuse pallottine au Rwanda

Les sœurs mènent aujourd’hui différents projets d’éducation au Rwanda, en Tanzanie et en République démocratique du Congo.

Rwanda, Sœur Cécilia avec de jeunes écoliers

Le Rwanda, peuplé à 91 % par des chrétiens, reste marqué par les rivalités vives entre Hutus et Tutsis. Pays pauvre qui se développe cependant rapidement, la pandémie l’a placé face à la misère de ses infrastructures sanitaires.

En Tanzanie, plus de la moitié de la population est chrétienne ; un tiers est musulman, et une part importante reste dévouée aux croyances traditionnelles. Le vaste pays recense des diocèses qui s’étendent sur des milliers de kilomètres et pays abrite quelques camps de réfugiés. La mort récente du président Magufuli a bouleversé le paysage politique.

La RDC, quant à elle, doit affronter les conséquences des innombrables conflits des dernières années ainsi que les violences perpétrées par les milices armées qui sèment la terreur parmi la population, qui vit déjà dans des conditions socio-économiques très difficiles.

Les sœurs œuvrent donc dans ces trois pays, particulièrement au Rwanda, où elles gèrent une école à Kigali et une autre à Ruhango, dans le sud du pays. Elles ont, en tout, la charge de 1447 élèves. En créant ces écoles dans cette région si pauvre en institutions scolaires, les sœurs ont voulu mettre en place une « éducation intégrale » pour les jeunes.

« Les enfants grandissent avec un esprit de sociabilité,
ils sont ouverts à aider les autres et ils comprennent
qu’il y a plusieurs manières d’aider,
de redonner joie et espoir à ceux qui en manquent. »

Sœur Cécilia, religieuse pallottine au Rwanda
Sœur Cécilia nourrissant un petit enfant, Rwanda
Rwanda, Sœur Cécilia nourrissant un jeune enfant

Les enfants dont les sœurs ont la charge à l’école viennent, pour la plupart, de familles indigentes. Beaucoup d’entre eux ne peuvent compter que sur la nourriture offerte à l’école. Les jeunes viennent de religions différentes : catholiques, musulmans, adventistes… Ils sont tous accueillis par les sœurs, sans distinction et dans le respect de chaque croyance.

L’AED souhaite soutenir cette communauté de 46 sœurs Pallottines, en finançant leur subsistance à hauteur de 15 000 €. La crise sanitaire a en effet considérablement diminué les moyens de la congrégation.

Nous soutenir

Votre soutien nous est nécessaire

Apportez votre pierre à l’édifice, donnez et vous recevrez ! « Donnez et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. » (Luc 6, 38)

Faire un don Tous les moyens d'aider
Faire un don
Nous respectons votre vie privée.
Ce site utilise des cookies !

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

En savoir plus sur la confidentialité.

"