L’Église catholique du Mali (Afrique) continue de prier et d’agir pour la libération de la religieuse colombienne Gloria Cecilia Narvaez Argoty, enlevée le 7 février, il y a 4 ans, par des djihadistes liés à Al-Qaida.

Les dernières nouvelles de la religieuse remontent à octobre 2020, rappelle le père Alexandre Denou, Secrétaire général de la Conférence épiscopale du Mali. Elles proviennent de sa compagne de captivité, Sophie Pétronin, médecin française de 75 ans, qui a été libérée.

« Tu restes pour plus tard »

Le médecin français a appris qu’elle serait libérée le matin même du jour de sa libération le 5 octobre 2020. Un des deux djihadistes qui gardent les otages lui a dit « prends tes affaires, tu pars ». La religieuse colombienne a demandé : « Et moi ? », ce à quoi le djihadiste a répondu : « Tu restes pour plus tard ! S. Petronin a demandé à Paris : « il faut faire quelque chose pour ma compagne de captivité, Gloria, parce qu’elle ne va pas bien (…) ».

Il n’y avait pas eu de nouvelles de la religieuse colombienne depuis la vidéo diffusée comme « preuve de vie » par ses ravisseurs en septembre 2018 où Sophie Pétronin apparaissait également.

Lors d’un événement visant à demander la libération des chrétiens captifs, organisé en novembre 2020 par l’AED à Bogota, Colombie, Sœur Rosa Julia Ibarra, au nom de ces religieuses, a rappelé, que pour elles la situation est « douloureuse » et que « cela est toujours une période très difficile ; de penser que nous avons un membre de notre communauté enlevé. »

Le beau projet de sœur Gloria à Karangasso

Concernant la mission que la religieuse menait avant son enlèvement par le Front de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (SGIM) en 2017, Sœur Rosa Julia Ibarra a déclaré qu’à Karangasso « elle avait un beau projet d’engagement envers les femmes. C’est une ville qui souffre des ravages de la discrimination et de la pauvreté ».

Sœur Gloria « avait monté un projet d’alphabétisation et d’émancipation des femmes, auquel ont participé environ 500 femmes, chrétiennes et musulmanes. En mission en Afrique depuis 12 ans, au Bénin et au Mali, elle s’occupait également d’une trentaine d’enfants dans un orphelinat et rendait visite aux malades ».

Nous soutenir

Votre soutien nous est nécessaire

Apportez votre pierre à l’édifice, donnez et vous recevrez ! « Donnez et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. » (Luc 6, 38)

Faire un don Tous les moyens d'aider
Faire un don