À l’occasion de la visite du Pape, du 5 au 8 mars 2021, l’Aide à l’Église en Détresse engage un nouveau programme de 1,5 million d’euros pour soutenir les chrétiens d’Irak. 150 étudiants de l’université catholique d’Erbil, capitale de la région autonome du Kurdistan, recevront des bourses d’études au cours des quatre prochaines années.

« Après l’aide d’urgence, c’est maintenant le temps de l’aide pour l’avenir de la jeunesse. Je suis convaincu que le soutien apporté à la jeunesse  est essentiel pour contribuer à rebâtir l’avenir du pays  et pour permettre  aux chrétiens et aux autres communautés de réapprendre à vivre ensemble », assure Benoît de Blanpré, directeur de l’AED France.

CUE Catholic University in Erbil, Irak.

Depuis 2011, l’AED a versé 50 millions d’euros d’aide aux chrétiens d’Irak.  Ils étaient 1,5 million en 2003  et de nos jours leur nombre est estimé à environ 250.000, ce qui fait de ce pays un terrain prioritaire pour la fondation pontificale. Elle se concentre à présent sur l’avenir de sa jeunesse chrétienne qui  vit dans une situation tendue. En effet, si les chrétiens irakiens connaissent une sécurité relative, depuis la défaite de l’État islamique, la situation économique demeure difficile. En l’absence de perspective, les jeunes ont souvent le sentiment qu’ils ne peuvent assurer leur avenir professionnel qu’en choisissant l’émigration.

Des bourses pour 150 étudiants de l’université catholique d’Erbil 

Conscient de ces enjeux, l’AED soutient la seule université catholique du pays, celle d’Erbil, qui offre plusieurs programmes de licence, notamment dans les domaines de l’architecture et du génie civil. Le fondateur de l’université, Mgr Bashar Warda constate :

« L’université catholique d’Erbil est sans aucun doute un phare et un symbole d’espérance, en particulier pour la jeune génération. Soutenir financièrement l’université catholique d’Erbil à travers des bourses d’études sera une aide immense. Non seulement cette aide bénéficiera à un certain nombre de jeunes qui espèrent un avenir meilleur, mais en même temps donnera des perspectives d’emploi pour les chrétiens, toutes les autres minorités et les personnes défavorisées ».

La plupart des étudiants de l’université catholique d’Erbil sont des déplacés internes et des réfugiés en provenance de différentes parties de l’Irak : Bagdad, Bassorah, Diala, Duhok, Kirkouk, Ninive/Mossoul, Sinjar et Sulaimaniya. 72% des étudiants sont chrétiens, 10% musulmans et 18% yézidis. Les étudiants inscrits sont actuellement 170.

Mgr Bashar Warda, archevêque chaldéen d’Erbil, Kurdistan irakien.

Un nombre que Mgr Bashar Warda espère porter à un millier grâce au soutien de l’AED :

« Nous avons besoin d’apporter de bonnes nouvelles aux gens d’ici pendant la visite du Pape. Pouvoir annoncer qu’il y aura ici 1000 élèves en 2025 apporte beaucoup d’espoir. Cela nous redonne voix au chapitre et offre un avenir clair à nos jeunes et à leurs parents ».

Retrouvez ici le dossier complet sur les chrétiens en Irak et l’aide de l’AED

Nos actualités

Irak | Les dernières actualités

Nous soutenir

Votre soutien nous est nécessaire

Apportez votre pierre à l’édifice, donnez et vous recevrez ! « Donnez et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. » (Luc 6, 38)

Faire un don Tous les moyens d'aider
Faire un don
Nous respectons votre vie privée.
Ce site utilise des cookies !

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

En savoir plus sur la confidentialité.

"